Talweg

Pétri Dish

12 > 16 avril 2021

Résidence dans l'église de la MC NOH

//

Talweg est le dernier chapitre d'une trilogie commencée avec Driften en 2016, poursuivie en 2018 avec Valhalla.
Driften parlait d'un petit groupe de personne réunies le temps d'une nuit, l'équinoxe d'automne, quand le jour est égal à la nuit. Le temps de cette nuit, elles allaient se laisser aller à abandonner les conventions sociales qui les écrasaient, et éprouver cette solitude contemporaine, poussée par l'individualisme de notre époque, servie par notre modèle de gouvernance, le capital. Il s'agissait de montrer les mécanismes régissant les comportements au sur le radeau de la Méduse dérivant, décidant de faire semblant jusqu'au retour de l'aube.
Après Driften, son radeau, son automne, et l'analyse au niveau individuel, vient Valhalla en 2018 avec un bateau prit dans les glaces d'un hiver trop long. Valhalla parle du pouvoir, celui qui rend fou, et de la possibilité non pas d'une révolution, toujours vouée à l'échec, mais d'un soulèvement, d'une grande désobéissance civile. Valhalla se termine également sur une touche d'espoir, le possible retour d'un printemps après la tempête.
Talweg, lui, c'est l'été, celui qui brûle tout, la saison où la lumière après avoir été à son apogée, décroît à nouveau.
Avec Talweg, nous voulons essayer de renoncer à cette tentation d'optimisme. Parfois d'un échec ne naît rien de bon.
Nous partons du postulat qu'il ne sert plus de faire, c'est le vivre. Comment fait-on pour vivre quand on se sait condamné ?

PETRI DISH

Equipe :
Co-fondé en 2013 par Anna Nilsson, artiste de cirque, ancienne voltigeuse au cadre et Sara Lemaire, metteur en scène, dramaturge et scénographe, Petri Dish défend des univers esthétiques, absurdes et intriguants, en constante mutation, univers où se côtoient le cirque, la danse, le théâtre et les arts plastiques, à la frontière du baroque. Ensemble elles créent Expiry Date en 2014, joué à travers le monde du prestigieux Barbican dans le cadre du Mime Festival of London à Seoul dans le cadre du festival Modafe.
En 2016, elles remettent le couvert avec Driften joué plus d'une cinquantaine de fois et toujours en tournée, nominé meilleur spectacle de cirque aux Prix de la Critique en Belgique en 2017.
En 2018, Valhalla est Lauréat du Groupe des d'une tournée conséquente. Le spectacle est également nominé comme Meilleur Spectacle de Cirque et Meilleure Scénographie par les Prix de la Critique, en 2019.
Tous les spectacles sont encore en tournée actuellement.
Sara LEMAIRE: concept, mise en scène
Camille ROLOVIC : assistanat
Tonin BRUNETON : création vidéo
Thibault CONDY : création lumière
Cristian GUTIERREZ : création sonore
Sylvain DARRIFOURQ/ Théo et Valentin CECCALDI (In love with trio) : composition musicale
Amaury VANDERBORGHT : production

Interprètes :
Prométhée : Carlo MASSARI, contorsion, chant lyrique, jeu.
Epiméthée : Joris BALTZ, acro-danse, sangles aériennes, jeu
Atlas : Thomas DECHAUFOUR, mât chinois, portés, roue cyr, clown
Pandore : Laura LABOUREUR, chant dipho- nique, portés, contorsion, jeu
Pan : Anna NILSSON, équilibres, danse.
Hélios : Kenzo TOKUOKA, acrobatie, sangles
aériennes, cycles