Détours ouverts

Trio 03

MC Bockstael / Grande salle
Répétitions : 23 et 24 janvier 2021 + 13 et 14 février 2021

//

Gagnant du Concours Supernova 2018, le Trio O3 composé d'Eugénie Defraigne, Léna Kollmeier et Lydie Thonnard s'est formé grâce à l'intérêt commun des trois musiciennes pour la musique vivante. C'est en découvrant et interprétant « Vox Balaenae » de G. Crumb, en 2014, qu'elles décidèrent de jouer ensemble. Se formant à la musique du XXème siècle et aux musiques improvisées, elles travaillent en trio aux côtés de musiciens tels que Michel Massot, François Deppe, Vincent Royer, Mia Elezovic, Olivier Vanderschaeghe, Jean-Pol Zanutel, Eric Leleux, Toon Fret, Kim Van den Brempt et Bart Bouckaert.
Après avoir défini leur univers propre, les trois musiciennes ont présenté leur premier projet « Échos de
la Terre » en 2016 à l'Espace Senghor (Bruxelles). Elles se produisent dans plusieurs festivals et salles
de concert en Belgique tels qu'à Flagey à Bruxelles et au Palais des Beaux-Arts de Charleroi.
Parallèlement, le trio élabore son deuxième projet autour de créations belges.

Détours ouverts
C r é a t i o n s b e l g e s
« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »
A.! Lavoisier
Cette maxime de Lavoisier représente bien la démarche artistique actuelle du trio. À travers leur premier projet « Échos de la Terre », les trois musiciennes expérimentent les textures sonores propres au violoncelle, au piano et à la flûte. Les deux pièces emblématiques de ce programme leur permettent de travailler directement la matière sonore, les jeux de timbre, les sons bruts et la synergie entre les trois instruments. En effet, « Cendres » de K. Saariaho et « Vox Balaenae » de G. Crumb sont toutes deux composées de manière très organique cherchant à créer une énergie commune entre les trois interprètes et avec le public. Cette énergie commune est le point de départ de leur nouveau projet.
En se tournant vers des compositeurs actuels, le trio cherche la connexion directe avec le processus de la création musicale. Cette précieuse collaboration permet un échange vrai et vivant qui aboutit sur une interprétation authentique. Le monde évolue sans cesse, la musique également, d'où l'envie du trio de travailler avec des compositeurs d'aujourd'hui. Les trois musiciennes se sont donc tournées vers plusieurs personnalités belges distinctes mais partageant la même sensibilité.
Aux côtés de ces créations belges, les trois musiciennes font appel à Nicolas Marchant pour une improvisation collective. L'univers musical électronique de Nicolas démultiplie les possibilités du trio.
Les quatre artistes se plongent au coeur de l'instant présent pour proposer un moment musical qui correspond à l'environnement dans lequel ils jouent. Le cadre, l'émotion, l'énergie du public sont autant de facteurs qui servent à alimenter ces créations.