LOIN DES YEUX

Ahmed El Falah / Collectif Rassif

Samedi 17 décembre - 19:00

Tout public dès 12 ans, Gratuit

Infos pratiques :
Réservation conseillée : accueilgare@maisondelacreation.org / 02 280 28 98
Bar ouvert avant et après le spectacle
MC Gare - 2 Rue du Champ de l'Eglise B1020

---

Suite à la montée de l'extrême droite un peu partout dans le monde, un régime totalitaire gouverne l'Europe d'une main de fer à cause d'un nouveau culte appelé la religion Z. Cette religion consiste à vénérer l'empereur/suprême leader comme étant le dieu absolu, et tuer toute forme de liberté d'expression qui contredit la vérité imposée par la ‘'Bien-pensance impériale''. Dans cette réalité liberticide, une troupe composée de jeunes artistes tentent de jouer, clandestinement, une pièce de théâtre, au risque d'être déporté∙es dans des camps, voire exécuté∙es.


Mise en scène : Ahmed El Falah du collectif Rassif
Ce spectacle est le résultat d'ateliers de théâtre d'improvisation menés par Ahmed El Falah avec un groupe d'adolescent∙es laekenois∙es. La thématique de la liberté d'expression sera explorée lors de ces ateliers. Plus d'infos pour participer aux ateliers à venir.

---

Ahmed El Falah
Fort d'une formation intensive en improvisation théâtrale et d'un stage au cours Florent à Paris en 2019, Ahmed El Falah a cofondé le Collectif Rassif en 2021.

Comédien, metteur en scène, coach d'ateliers d'improvisation, Ahmed a reçu plusieurs distinctions à l'international en tant que jouteur. Ahmed met en scène et crée des concepts improvisés. Révolution reste sa création phare, dont l'idée et la mise en scène ont été saluées par le public. Il a créé et mis en scène No Limit et Virus en 2021. Après Virus, Ahmed a pour projet une pièce de théâtre musicale en collaboration avec la célèbre chorale de Louis Péraudin, et qui verra le jour en 2023. Durant l'année 2020 et 2021, Ahmed El Falah a animé plusieurs ateliers de théâtre d'improvisation à la Fondation Orient Occident, sur base volontaire dans un premier temps et avec le soutien du HCR dans un second temps. Le public cible de ces ateliers est la population réfugiée, y compris certains groupes vulnérables tels que les mineur∙es non accompagné∙es, les femmes victimes de violence ou les personnes LGBTQ+. En 2021, une représentation théâtrale a été organisée pour montrer les résultats de ces ateliers.