Jimmy n'est plus là

Trou de ver asbl

Vendredi 26 novembre 10:00 (scolaire) & 19:30 (tout public)

tout public dès 13 ans, 7 euros

Covid Safe Ticket obligatoire dès 16 ans pour cet événement, merci de votre compréhension.


C'est l'histoire de Jimmy. Sauf que, depuis lundi, Jimmy n'est plus là. Lara, Marie et Sandra vont nous la raconter. Elles connaissent toutes son secret.

En partenariat avec Pierre de Lune.

Durée : 50 min, réservation obligatoire

//

Meilleur spectacle jeune public - Prix Maeterlinck 2020

Alors ce sont Lara, Marie et Sandra qui vont nous raconter cette histoire car même si elles n'ont rien en commun, elles connaissent toutes Jimmy et surtout, elles connaissent toutes son secret. Peut-être qu'à la fin, on saura enfin pourquoi tout cette histoire est arrivée. Et peut-être qu'à la fin, on saura enfin pourquoi Jimmy n'est plus là. « Jimmy n'est plus là » est une mini-série théâtrale en trois points de vue. Et comme toutes les séries TV, on peut la visionner épisode par épisode ou bien la binge-watcher. Ce spectacle, destiné au public adolescent, a été créé pour être joué dans les écoles sans aucune installation nécessaire. Rien n'est utilisé à part des appareils de projection qui deviennent de véritables objets scéniques participant à la mise en scène.

“Les différences n'existent que si on les pointe du doigt.”

“Jimmy n'est plus là” nous interroge sur notre société et nos comportements. Depuis plusieurs années, les questions et affirmations identitaires sortent de l'ombre et font l'actualité qu'elle soit positive par exemple avec la marche des fiertés communément appelé Gay Pride ou négative comme “La manif pour tous ». Léon Zitrone disait : “Qu'on parle en bien ou en mal de moi, peu importe. L'essentiel c'est qu'on parle de moi !” Auparavant, ces sujets étaient tabou, la société n'admettait pas leur existence mais à présent ils font partie de notre vie de tous les jours. Arnaud Allessandrin, sociologue spécialisé sur les thématiques LGBT, indique que cette “visibilité accrue crée une sorte de banalisation” et c'est justement ce à quoi tend la pièce : montrer qu'au final... ça ne change rien.

Aborder de telles thématiques est quelque chose de très difficile et il faut prendre garde à ne pas apporter de jugement arrêté. L'humour est donc la meilleure des manières d'aborder ces sujets. Les personnages de par l'exagération de leur émotion (nous sommes dans leur fort intérieur) permettent de traiter de cette thématique avec humour et dérision. Aussi, leur jeu est souvent comique, qui amène naturellement les publics à rire. Le rire reste le meilleur des outils pour entamer le dialogue des différentes situations présentes dans le récit, l'ASBL Trou de Ver a pour objectif, à travers toutes ses créations, de s'adresser directement aux publics adolescents. Les spectacles sont donc créés d'une part pour répondre à des attentes pédagogiques et éducatives et d'autre part pour faire découvrir aux élèves un spectacle de théâtre au cœur de leur lieu de vie. Cela permet ainsi à des établissements n'ayant pas les infrastructures ou le budget nécessaire pour une sortie au théâtre d'accueillir un spectacle entre leurs murs.

Texte et mise en scène Guillaume Kerbusch
Création vidéo Nastasja Saerens
Interprétation Laura Petrone, Margaux Laborde, Sarah Woenstyn, Guillaume Kerbusch

Une production de Trou de Ver asbl. Trou de Ver bénéficie d'une résidence artistique au Théâtre Varia et d'une aide pluriannuelle de la Fédération Wallonie Bruxelles - service culture théâtre enfance jeunesse. Avec le soutien du Théâtre Varia, de l'Atelier R, de la Loterie nationale, de la CTEJ, de l'Athénée Fernand Blum et de l'échevinat de la Culture de Schaerbeek.